Les gars du marketing

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 16 février 2013

Les gars du marketing #4

Ce matin-là, un silence douloureux planait sur le bureau des gars du marketing. Le menton posé sur une main, Régis contemplait les bancs d’écume qui dérivaient mollement à la surface de son café, signe que son comprimé d’aspirine avait fini de s’y dissoudre. Face à lui, Jean-Marc se frottait le cuir chevelu en geignant. Comme les gars du marketing s’y étaient attendus, les cours mondiaux du bœuf haché avaient dégringolé pendant le week-end ; le whisky avait coulé à flots pour fêter ça.

— Hé, Machin, tu peux respirer moins fort ? demanda Jean-Marc au stagiaire assis à la table d’à côté. Impossible de se concentrer, dans ce vacarme.
— Ce n’est pas gentil, de dire Machin, observa Régis. Ça fait quand même deux mois qu’il est là. Tu pourrais l’appeler Kevin.
— Marvin, corrigea le stagiaire.
— Machin, conclut Jean-Marc.
— Tu as passé un bon week-end, Kevin ? s’enquit Régis pour détendre l’atmosphère.
— Oh oui ! répondit le stagiaire. Enfin… C’est surtout que mes parents m’ont raconté une histoire incroyable. On regardait les infos à la télé, sur le scandale des lasagnes, là, quand ils se sont souvenu des steaks hachés de leur enfance… Un truc de dingue : vous saviez qu’on les achetait à la boucherie, à l’époque ? Et que le boucher les fabriquait sous les yeux du client, avec de la vraie viande ?
— Ouais, ouais. Et puis on allait chercher de l’eau au puits, et quand un loup bouffait un môme, on le pourfendait avec une rapière, railla Jean-Marc. Ah bin tiens, puisqu’on parle de viande hachée, s’éclaira-t-il en déplaçant la souris de son ordinateur… Ça y est, Régis ! J’ai un mail du service approvisionnement : c’est bon, ils viennent de trouver du minerai chinois !
— Du quoi ? demanda le stagiaire.
— Du minerai. Des restes de barbaque pourrie broyée avec du collagène, du gras, et deux ou trois autres saloperies.
— Mais c’est immonde !
— Dis-donc, Machin, et si tu laissais plutôt travailler les grandes personnes ?
— Il est comment, au niveau de la traçabilité, leur minerai ? s’enquit Régis.
— Nickel : ça passe par un trader ukrainien, ça transite par un abattoir en Pologne, ça fait un petit tour à Chypre et ça atterrit ni vu ni connu aux Pays-Bas. Vu la crise, le prix de gros est divisé par cinq, c’est l’affaire du siècle. À nous de jouer : faut qu’on mette sur pied une méga campagne de pub pour dans six mois.
— Mais vous êtes malades ! s’offusqua le stagiaire ! Vous n’arriverez jamais à faire avaler cette horreur aux gens, surtout par les temps qui courent !
— Qu’il est con, celui-là… soupira Régis. Tu n’achètes jamais de lasagnes, toi ? Ni de raviolis, de cannellonis, de sauce bolognaise, de pizzas à la viande hachée épicée, de boulettes, de hamburgers, de moussaka, de hachis parmentier, de chili con carne, de merguez ?…
— Si, mais…
— Bin voilà. Les consommateurs font comme toi. Donc nous, dans six mois, on balance une nouvelle gamme de jolies barquettes bien appétissantes et on se fait un bénéfice de cheval sur la moussaka.
— Mais les gens n’auront pas oublié ! Les journaux n’ont parlé que de ça pendant tout le week-end ! Ils n’en veulent plus, de votre minerai !
— Ah ? Tu penses qu’ils font faire la grève de la faim, subitement ?
— Non, mais…
— Ou alors, ils vont se remettre à cuisiner, peut-être ?
— Et pourquoi pas ? risqua le stagiaire.
— Mmmm… fit Jean-Marc en enfouissant sa tête entre ses mains pour chasser le mal de crâne. Même si c’est le cas, ils mettront quelle viande hachée, dans leur tambouille ?
— Bin… Ils n’ont qu’à aller chez le boucher, non ? demanda timidement le stagiaire.

Les deux autres éclatèrent de rire. Décidément, la semaine commençait bien.



*


(Bon, mais si vous voulez quand même vous entêter à cuisiner pour faire chier les gars du marketing, pourquoi ne pas courir chez votre marchand de journaux et lui demander le numéro 3 de J’ai Faim ! ? Vous aurez même le plaisir d’y lire un papier de môa ainsi que la rubrique d’une fidèle lectrice de ce bloug… Et dans le numéro 4, à paraître début mars, y aura un article qui aurait pu figurer ici.)

- page 1 de 5