Aujourd’hui, on est invités à déjeuner chez notre voisine préférée qui, ça tombe bien, est née un 12 novembre. Mais qu’est-ce qui pourrait bien lui faire plaisir pour son anniversaire ? “Une bouteille de champ’ et, éventuellement un exemplaire de ton new black book, si C[1]. n’est pas trop jalouse !” m’avait répondu son chéri (lequel buvait un café dans ma cuisine à l’heure où j’avais reçu le colis).

Alors moi, discipliné, je fonce au supermarché bondé pour acheter le truc à bulles, et je vole un peu de papier cadeau “Winnie L’Ourson” aux nains pour emballer mon œuvre. On parcourt les 10 mètres qui séparents nos maisons respectives, Happy Birthday, elle dépiaute le paquet pendant que je lui explique en m’excusant que c’est “le cadeau le plus consternant que j’aie jamais fait à quiconque”.

“Tiens, Bloug !, c’est marrant comme titre…” Elle soupèse le machin, regarde la dernière de couverture, s’attarde sur le nom de l’auteur… “Hé, c’est rigolo ! Je connais un autre M. LeChieur. C’est un blog que je lis, sur internet…”

C’est un tout petit monde.

Note

[1] (Mme Lechieur).