Et voilà. On écrit des livres, on en lit. On essaie d’avoir une vie constructive. On tente d’être un amant attentionné et un père attentif. On marche sur la grève en cherchant des idées puissantes. On a mille projets. On se débat pour en mener un ou deux à bout.

Et quand on apprend qu’un slogan[1] parfaitement débile qu’on a inventé à toutes pompes pour vanter les mérites d’un attrape-couillons odieux[2] va s’afficher en 4m par 3m sur tous les murs de la région, on fait le malin au téléphone et on se dit qu’on a sauvé son vendredi.

L’espèce humaine, c’est quand même très très moyen comme concept.

Notes

[1] Pour ne pas avoir l’air plouc, dites plutôt “une accroche”. Moi, je vulgarise, vils comme vous êtes.

[2] et sur lequel, en prime, je ne touche quasiment pas un centime, il va falloir que je songe à arrêter de faire des prix forfaitaires, moi…