C’était cet après-midi, ambiance caniculaire dans la rue du Gros-Horloge. Derrière ta caisse, ta politesse expéditive ne cachait pas ton humeur vibratile, lassitude ou agacement. C’est humain, non ?

Mais ton attitude a changé du tout au tout quand tu as remarqué l’homme timide, visiblement sans abri, qui allait se faire gruger sa place par une dame plus décidée. Très doucement, tu l’as appelé “Monsieur” en l’invitant à s’approcher. Puis tu l’as conseillé avec tact, tu l’as mis en confiance quand il lâchait son tas de piécettes sur le comptoir, tu t’es réjouie en voyant qu’il avait assez pour un petit menu, et tu lui as souri.

Alors je voulais te dire, mademoiselle Humaine, que je m’en fous que tu m’aies servi un peu à la va-comme-je-te-pousse. Et que ce sourire que tu as offert au monsieur, il m’aura fait le miel de la journée.