cartes-postales.jpg

(Cartes postales chez Plaizier, clique pour agrandir)


Trois portions de frites en trois jours (mais pour la deuxième, on n’a pas fait exprès), 40 km en direction du Brabant wallon, une Zinnebir, deux Chouffe et trois Westmalle, un certain nombre de terrasses entre Saint-Gilles et Saint-Géry, une soirée en anglais, un accent tonique flottant, une dévirtualisation à Tangissart, du papier d’aluminium créatif, un livre mind-blowing offert par un(e) inconnu(e) sur le chemin de la place Jourdan, plusieurs averses, un selfie sur la Grand-Place, les tentations de Tropismes, un entreprenant tatoué au Supra, l’apparition d’un ange boulevard Anspach, une dame tricotant une écharpe mauve devant sa bière chez Toone, une platine grésillant “la route m’appelle et m’attire”, des enfants bilingues (ou pas), un chaton à trois pattes (sans parler de l’hirsutisme sub-coussinet de sa congénère de la ville), la quête du Plaizier, un métro, deux trams et beaucoup de kilomètres à pied, puis, enfin, un retour à la couette d’un pas mal assuré.

Je rentre de trois jours à Bruxelles avec le Xave et Plouga. C’était bien.