septembre 2004

dimanche 19 septembre 2004

Les poissons rouges sont des cons

Certaines personnes prétendent que j’aime les bêtes. C’est faux. Il y en a que je hais : les teckels, les caniches-à-sa-mémère, les guêpes, les huissiers de justice et les poissons rouges. Comme le hamster dans sa roue, le poisson rouge mène une existence vaine que nulle chaleur humaine ou animale ne viendra jamais éclairer. Et, contrairement au hamster, à la souris blanche ou au rat commun, il n’a aucune chance de donner un jour son corps à la science ni, subséquemment, l’insigne honneur de faire avancer la Recherche et le chiffre d’affaire des fabricants de rouge à lèvres. Le poisson rouge est con, le poisson rouge est vain, le poisson rouge est un nuisible qui s’ignore. Observez...

Lire la suite...

vendredi 24 septembre 2004

Ma saison préférée

Autour de moi, ça râle, ça se plaint et ça regrette les beaux jours. Moi, je jubile : ami lecteur, si tu habites comme moi dans l’hémisphère nord, te voilà en automne. Ah ! L’automne ! La saison des châtaignes, des champignons et des coquilles Saint-Jacques… Le temps béni où on parfume toute sa maison en faisant des confitures de mûres. L’heureux moment où on ne se sent plus coupable de ne pas jardiner, de ne pas faire de sport, et de ne pas vivre une vie de con en maillot de bain sur les plages surpeuplées. L’automne, saison adorée où il fait bon se peletonner dans le train ou dans le bistrot, avec un bon vieux Simenon et un Agatha Christie des familles. L’automne, saison des pluies qui...

Lire la suite...

jeudi 30 septembre 2004

Brève de fnac

Le type arrive en coup de vent, n’accorde pas un regard aux rayons, se dirige directement vers le vendeur au gilet vert. Il a des habits qui disent “je gagne beaucoup d’argent, j’ai un poste important au service commercial de ma boîte, ça explique mon arrogance”. Ses vêtements disent aussi qu’il a une quarantaine d’années, un compte en banque bien garni, une grosse voiture qui fait “vroum” et pas trop de complexes. “Il me faut un bouquin de Marc Lévy”, il explique. “Et si c’était un homme, quelque chose comme ça. - Si c’est un homme ? - Ah oui, c’est ça. Et si c’est un homme. Je suis con : je l’avais noté sur mon papier. C’est ma fille qui vient de m’appeler sur mon portable. Elle en a...

Lire la suite...