juin 2005

jeudi 2 juin 2005

Le plus beau jour de ma vie (1)

Le plus beau jour de ta vie, c’est pas comme dans les films. Dans les films, la dame perd les eaux à un moment complètement incongru, genre un dîner chez l’ambassadeur. Le monsieur panique totalement, mais il réussit quand même à démarrer sa bagnole. Ils foncent à l’hôpital à 250 km/h, les flics les arrêtent, mais ils sont gentils : quand ils comprennent qu’un monstre gluant va sortir de la dame, ils décident d’escorter la voiture toutes sirènes hurlantes. Pendant ce temps-là, quelqu’un a prévenu les urgences : ça tombe bien, tout le personnel du service était justement en train de jouer à la belote en attendant le client. Quand le cortège arrive devant l’entrée de l’hosto, la voiture...

Lire la suite...

samedi 11 juin 2005

Raoul & Sally #1

...

Lire la suite...

Raoul & Sally #2

...

Lire la suite...

dimanche 12 juin 2005

Raoul & Sally #3

...

Lire la suite...

Raoul & Sally #4

...

Lire la suite...

Raoul & Sally #5

...

Lire la suite...

lundi 13 juin 2005

Raoul & Sally #6

...

Lire la suite...

mercredi 22 juin 2005

Raoul & Sally #7

...

Lire la suite...

Elle se souvient aussi

Une fidèle lectrice (Mémé l’embrouille, puisque c’est d’elle qu’il s’agit) éprouve comme moi un coupable penchant pour Georges Perec. La voilà qui nous livre ses “Cent je me souviens”, dont certains font écho aux miens : normal, on a le même âge. A qui le tour ? Cent “je me souviens” par Mémé l’embrouille 1 Je me souviens que quand j’étais petite, je croyais dur comme fer qu’en l’an 2000 on aurait des autos volantes. 2 Je me souviens de l’odeur de l’argile, de la pâte à modeler et de cette colle blanche bourrée de benzène dont nous faisons nos délices. 3 Je me souviens que les pharmacies avaient aussi une odeur caractéristique, proche de l’éther, et d’ailleurs j’aimais tellement cela que je...

Lire la suite...