juin 2006

lundi 19 juin 2006

19 juin

C’est le 19 juin 1986. Assis à l’arrière de la R20 familiale, un tétard de 14 ans se réjouit en silence : pour fêter la fin du brevet du collège, ses parents l’emmènent déguster une “Orientale”, merguez et poivrons, dans sa pizzeria préférée. Il fait beau, c’est bientôt l’été. Ciel bleu et lumière ruisselante, pas une ombre au tableau. Le brevet, il l’aura les doigts dans le nez, 18 de moyenne si on ne compte pas le sport. Plus tard, il fera des études de Lettres, parce qu’il veut devenir “journalistécrivain”, en un seul mot. Il rêve de travailler pour Libé le jour, et de recevoir le prix Nobel de littérature la nuit. Ou, au minimum, de passer dans l’émission de Bernard Pivot. Pour l’heure,...

Lire la suite...

dimanche 25 juin 2006

Les vaches, rousses blanches et noires

Les vaches rousses, blanches et noiresSur lesquelles tombe la pluieEt les cerisiers blancs made in Normandie(Stone & Charden) Hier, ça sentait les vacances. Un vrai week-end, enfin, sans m’esquinter les yeux sur l’écran de l’ordi, sans me lever à 5 heures pour écrire et sans fumer tout un paquet de Camel d’affilée en tapant des articles dépourvus du moindre intérêt. La joie, quoi. Pour l’occasion, on était invités chez des amis qui viennent d’acheter un camping dans un magnifique bout de Cotentin. Imaginez : un village en pierre, une route qui serpente, de la lande qui s’agite sur la dune, et un panorama grand ouvert sur une baie sauvage. Quand Jérôme m’a proposé de venir, vendredi, j’en...

Lire la suite...