octobre 2009

samedi 24 octobre 2009

Réédition : Les Saint-Jacques

Foutre le bordel dans mes blogs, collectionner les noms de domaine, laisser l’annexe en friche à la disposition des spammeurs de tout poil, garder des tas de billets hors-ligne, tout cela est bel et bon, mais ça transforme a moindre velléité de rangement en expédition spéléologique. J’avais oublié ce billet-là, qui traîne encore dans une impasse devenue terrain vague. Je l’aime bien. Demain, je rééditerai Météo Marine, aussi, dont je me suis honteusement servi pour épiloguer l’un de mes oubliables bouquins. Elle prend une longue inspiration avant de plonger les mains dans le sac en plastique humide. Elle déteste éplucher les Saint-Jacques. Le sable anthracite qui se répand sur la faïence...

Lire la suite...

La maîtresse

La première fois que je suis venu dans cette salle de classe, c’était pour la réunion de bilan, peu après la rentrée. Sur le mur du fond, la maîtresse avait réuni des dessins d’enfants autour d’une étiquette jaune : “Nos monstres, 12 septembre 2009.” Des peintures de CE2, pas inintéressantes si on les observait en détails, mais pas non plus très originales. D’honnêtes travaux d’enfants de 8 ans qui se ressemblaient tous. Tous, sauf un, que j’ai longtemps contemplé : le “monstre” en question avait un corps d’homme enfermé dans un étroit costume noir. Il avait aussi une tête de cochon, des dents pointues qui chevauchaient sa lèvre inférieure et un attaché-case dans la main gauche. Tout était...

Lire la suite...

dimanche 25 octobre 2009

Réédition : Météo Marine

Une pincée de gros sel dans l’eau qui frissonne. Puis les quartiers d’oignons, les feuilles de chou, les navets, les pommes de terre. Les épluchures forment une pyramide incertaine sur la table. Penchée sur le dessin qu’elle achève de colorier, la petite fille lève un œil distrait. Le cuisinier rassemble les coins de la feuille de papier journal, débarrasse la toile cirée des déchets de la soupe. À la radio, une mélodie familière annonce la météo marine. Il hausse le son pendant le point sur la situation générale et l’évolution pour les prochaines vingt-quatre heures. «Anticyclone de mille quarante-deux hectopascals situé sur le sud de l’Angleterre, quasi-stationnaire, évoluant peu....

Lire la suite...