novembre 2010

dimanche 7 novembre 2010

Un café

L’immeuble d’en face, pendant que je fume à l’air frais. Derrière sa fenêtre, un jeune homme s’affaire tranquillement. Je ne distingue pas ce qu’il fait mais il a une posture tendre : penché au-dessus du plan de travail de sa cuisine, la tête inclinée, il dégage une douceur perceptible. Palpable, presque. Dans l’appartement d’à côté, la lumière est plus vive. Une fille ouvre la fenêtre. En t-shirt et culotte claire, elle se cambre vers l’extérieur et colle son ventre au froid. Elle pousse un gémissement, comme un soupir de soulagement. Ma cigarette se termine et j’observe leurs silhouettes, bien nettes dans leurs cadres rétro-éclairés : la fille qui respire dans la nuit, le type qui prend...

Lire la suite...

mardi 23 novembre 2010

Rue des Immeubles-Industriels

Ils avancent à petits pas saccadés, sur le trottoir de la rue des Immeubles-Industriels. Ils ne font que passer dans le quartier. Ils sont trop habillés, trop apprêtés pour appartenir au quotidien. Le monsieur porte un manteau imposant, son béret enfoncé sur le crâne. La dame exhibe une fourrure dont on devine le parfum naphtaline. Leurs chaussures sont soigneusement cirées. Leurs gestes trahissent une raideur qui n’est pas seulement due à leurs quatre-vingt-cinq ans passés ; c’est celle qu’on a malgré soi dans les habits du dimanche. Le monsieur et la dame s’arrêtent à hauteur du numéro 8, contemplent longuement la façade des établissements Josnin, fabricant de marqueterie (autrefois maison...

Lire la suite...