janvier 2016

dimanche 24 janvier 2016

La femme au téléphone

L’élégance des gens qui ne croisent votre chemin que l’espace de quelques secondes, mais que pourtant vous n’oublierez plus jamais… J’ai déjà évoqué ici Franck, le sans-abri de la rue Feydeau, l’équipière du Quick de Rouen ou le serveur attentif, par exemple. Sauf qu’eux, j’ai au moins croisé leur regard, vu l’expression de leur visage, senti la chaleur de leur sourire. Alors que, de la femme au téléphone, je ne sais strictement rien. C’était l’automne, il y a une quinzaine de mois. Minuit avait sonné au clocher tout proche, et moi, je m’affalais sur mon lit, crépitant d’émotions imprévues. Je venais de traverser la ville pour rentrer chez moi, la peau parfumée d’une peau presque encore...

Lire la suite...