février 2017

dimanche 5 février 2017

Je me souviens de 2016

(Un billet pour moi, pour laisser des petits cailloux au fond de ma mémoire. Cherche pas, j’ai tout crypté, tu ne comprendras rien.) De janvier, je me rappelle surtout la fatigue lourde, obsédante, et l’emploi du temps qui déborde. Je me souviens aussi d’un échange de SMS cinglants, de la fermeture d’une parenthèse, de la frangine du quartier demandant « t’es sûr que tu veux le faire maintenant, ton petit burnout ? » et de la tristesse épaisse qui a commencé à suinter. En février, il y eut une dernière soirée (qui se révélerait plus tard n’en être pas une), une série de pauses-clopes un samedi soir devant le Che, deux jours de balades-palimpsestes à Saint-Malo, une longue discussion devant...

Lire la suite...