Mon petit journal photo

Bon, OK, je ne blogue plus, mais il y a une excellente raison à cela : je suis très occupé à vivre. Déjà un an que je me suis installé à Bruxelles et que je kiffe mon existence du matin au soir (et parfois du soir au matin, aussi). Un jour (si je suis d’humeur), je te raconterai pourquoi cette ville et les gens qui l’habitent me plongent dans une bienfaisance indicible.

Il y a presque trois mois, je me suis lancé un petit défi dérisoire. Puisque je suis vraiment très mauvais en photographie (c’est le drame des personnes kinesthésiques : le cerveau ne fait pas attention à ce qui nous passe sous les yeux, il est bien trop occupé à enregistrer les sensations ; alors ces histoires de cadrage, de contrastes ou de couleurs, hein…), j’allais créer un compte Instagram (il y a aussi un compte Facebook public) et, pendant un an, poster chaque jour une photo de Bruxelles.

J’ai commencé par des scènes de la vie touristique de l’Îlot Sacré et de la place du Jeu de Balle, les spots que je retrouvais avec plaisir quand je venais en visiteur.

L’idée, c’était de ne surtout pas “jouer au photographe” : je n’ai pas le sens du cadrage, mon appareil est très bas de gamme… Dans ces conditions, impossible de me coller la pression ou de céder à la tentation du perfectionnisme. Je pouvais donc fabriquer mon petit projet en toute légèreté en n’y consacrant que 5 minutes par jour.

Et puis j’ai commencé à regarder les gens :

La jeune femme pensive devant son petit déjeuner au P’Titi Café.

Le monsieur qui marchait dans les Marolles.

Les amoureux du bar de la rue de Flandre (la photo est pourrie, mais j’adore cette scène).

Les messieurs avec des sacs en papier du boulevard Adolphe Max.

Le gars qui avait repéré mon petit manège et voulait que je le prenne en photo.

La jeune femme de la galerie Ravenstein.

Et, jour après jour, je me suis pris au jeu. Résultat, aujourd’hui, je marche dix fois plus dans la ville et j’écarquille les yeux dix fois plus fort. Un de ces quatre, fais-moi penser à t’expliquer à quel point cette ville est exceptionnelle.

Fil des commentaires de ce billet