Journal de quarantaine 2

Je vais me réveiller aux Pays-Bas…

J’ai fait un rêve horrible. C’était il y a quelques jours et je déambulais dans un centre commercial quasi-désert, dont la plupart des enseignes étaient fermées. Les rares passants se regardaient en chiens de faïence et portaient des masques comme à l’hôpital, tandis qu’une voix suave diffusée par haut-parleurs nous incitait à garder nos distances les uns des autres et à nous laver fréquemment les mains. N’importe quoi. On se serait cru dans un mauvais remake de Bienvenue à Gattaca ou de n’importe quelle autre dystopie bien flippante. Ensuite, c’était le 31 décembre et la Ville de Paris invitait les gens à rester chez eux et se coller un casque VR sur la tête pour suivre un concert virtuel de Jean-Michel Jarre dans une reconstitution 3D de Notre-Dame-de-Paris. Non mais sérieusement ! JEAN-MICHEL JARRE !!! Voilà que je fais des cauchemars vintage, moi, maintenant…

Heureusement, je vais bientôt ouvrir les yeux et oublier ce songe affreux. On sera le premier janvier 2020, je me réveillerai chez mes amis qui vivent aux Pays-Bas. On se prendra dans les bras et on s’embrassera fort pour se souhaiter une bonne année, et puis on ira au resto. Après, on se promènera dans les rues en mangeant des oliebollen. Ensuite, je rentrerai à Bruxelles et j’irai peut-être traîner dans les bars bondés du quartier flamand pour bien commencer l’année. Il faut jouer un peu des coudes pour accéder au comptoir, mais j’aime bien ça, moi, passer la soirée parmi des tas de gens.

On se promènera dans les rues en mangeant des oliebollen

Pfffiou… N’empêche, quel rêve de merde. Bon. Je me réveille, maintenant ? Ça commence à s’éterniser un peu, là.

Fil des commentaires de ce billet