mardi 22 août 2017

Note de service

L’été s’annonçait plus que tranquille : j’allais avoir du temps pour écrire et faire du sport, lire et mijoter mes petits projets, bloguer et réfléchir au sens de la vie. But life’s what happens while you’re busy making other plans, comme chantait Lennon (un jour, je demanderai à un tatoueur de me l’inscrire sur l’avant-bras, bordel).

Alors la vie a surgi. Cette année, elle l’a fait sous la forme d’emmerdements familiaux XXL et de tectonique des plaques insoupçonnée. Ce fut à la fois un été triste et immobile à la surface, mais aussi un tremblement de terre salvateur et joyeux dont je n’ai pas fini d’observer les répliques sismiques. “Aujourd’hui je n’ai rien fait, mais beaucoup de choses se sont faites en moi” : Roberto Juarroz (que j’avais déjà cité ici) n’a pas fini de m’éblouir.

J’ai donc provisoirement mis hors-ligne les billets d’annonce de la petite série de posts que j’avais commencé à concocter. Mais ce projet, qui me tient particulièrement à cœur, reviendra bientôt.

- page 1 de 260